Сергей Морозов (navigatorpirate) wrote,
Сергей Морозов
navigatorpirate

Madagascar. Nosy-Be. Russian on Nosy-Be / Мадагаскар. Носи-Бе. Русские на Nosy-Be

Несколько недель назад познакомился с бывшим военным, живущим в Африке более 20 лет, на Мадагаскаре - 10...  Участник военных экспедиций Франции по Африканскому континенту, большой любитель и знаток Истории Мадагаскара. Поделился со мной фото и копией книги о пребывании 2-го Тихоокеанского Флота на Мадагаскаре в 1904-1905 годах... Но больше всего меня заинтересовало появление братских могил в Русской Бухте и там же целая улица домов, оставшихся после стоянки эскадры... которые мы нашли недавно.

NOSSY BE escadre RUSSE 1905

Как рассказывает эта документальная книга со множеством фото и планов, один из российских военных судов остался в Русской Бухте, отказавшись идти на Дальний Восток для сражения с японцами при Цусиме. Затопив свой корабль в Русской Бухте, они остались на Мадагаскаре. Вот откуда там целая улица домов, оставшихся после них и братская могила. Наши, русские источники об этом случае отказа и выхода из состава флота умалчивают.

Памятник "ДОБЛЕСТНЫМ РОССИЙСКИМ МОРЯКАМ ЭСКАДРЫ АДМИРАЛА РОЖЕСТВЕНСКОГО 1904 г. БЛАГОДАРНЫЕ ПОТОМКИ"... в   Hellville и две могилы рядом  упоминаюстя везде. О могилах же в Русской Бухте найденных нами нигде никакой информации в русских источниках нет. Может причина в мятежном корабле и его экипаже, оставшемся на Мадагаскаре навсегда?

Вот что пишут об этом французы:

NOSY BE

L'épopée des Russes

baie-des-russes

Mais que faisaient les Russes à Nosy Be?

En 1905, la Russie et le Japon se faisaient la guerre. Dans ce contexte, la flotte russe de la Baltique tenta de rejoindre le Japon par le sud en faisant escale à Nosy Be. Les marins russes y passèrent deux mois et demi de fête arrosés au...cognac. Avant d’être battus par le Japon.


Les touristes à qui l’on vante les charmes de la « Baie des Russes », entre Nosy-Be et Nosy Iranja, se demandent souvent ce que les Russes ont bien pu venir faire à Nosy-Be. Pour retrouver les origines de cette toponymie il faut remonter à …1905 !

baie-des-russes2


L’amiral Rodjestvenski,
commandant de la flotte russe

Un peu d’histoire

Au début du siècle, le Japon, inquiet des visées des Russes sur la Mandchourie et la Corée, décide d’attaquer – sans déclaration de guerre – la base navale-clé des Russes en Mandchourie : Port-Arthur. Après une succession de batailles sanglantes, la flotte russe de la Baltique sous le commandement de l’Amiral Rojdestvenski, appareilla pour se joindre à la guerre : une partie passa par le canal de Suez, l’autre contourna le Cap de Bonne-Espérance. Le regroupement se fit …à Nosy-Be.


Mouillage à Nosy-be

En fait le point de jonction devait être Diégo-Suarez, mais la France étant officiellement neutre dans le conflit russo-japonais, elle ne pouvait accueillir l’escadre russe dans « le point d’appui » de la flotte française. L’escadre fut donc dirigée vers la baie d’Ampasindava…du moins d’après les déclarations officielles. En fait les bateaux étaient bien dans le port de Nosy-be, c’est-à dire dans les eaux territoriales ! D’ailleurs, les Japonais ne furent pas dupes et adressèrent des protestations au gouvernement français.
Le premier navire mouilla à Nosy-Be le 24 décembre 1904. Il fut bientôt rejoint par les autres navires, une trentaine, anciens et peu opérationnels pour la plupart, dont le fameux croiseur Aurore dont partirait, en 1917, le premier coup de canon de la Révolution d’Octobre en Russie.

L’odyssée de l’ANADYR

Deux bateaux russes seulement avaient fait escale à Diégo : le Kouban et l’Anadyr. Ce dernier connut une aventure fantastique. Pendant la bataille de Tsoushima, dans la nuit, ayant échappé par miracle aux contre-torpilleurs japonais, l’Anadyr se trouva isolé et profita de l’obscurité pour quitter le champ de bataille. Faisant route vers le sud, il eut la chance de ne croiser aucun vaisseau ennemi et, 45 jours après la bataille, il vint mouiller à Diégo-Suarez. D’après le récit de Mortages, ce dernier, étant monté à bord, il fut accueilli par une question du commandant qui le stupéfia : «Connaissez-vous le résultat final de la bataille de Tsoushima ? » D’ailleurs, Madagascar et l’Anadyr ont plusieurs histoires communes puisqu’un autre cargo des Messageries Maritimes, appelé également l’Anadyr fut affecté à la ligne de Madagascar, rebaptisé « Malagasy », et s’échoua le 12 mars 1965 à Fort-Dauphin.

La vie quotidienne des marins russes à Nosy-be

Le premier problème qui se posa fut celui du ravitaillement. En charbon, notamment. D’après Alphonse Mortages : « Dans le courant des mois d’octobre et novembre 1904, arrivèrent à Diégo-Suarez une douzaine de gros cargos allemands… tous chargés de charbon.
Tous ces navires étaient destinés à ravitailler la flotte russe en charbon « Il fallut aussi nourrir les équipages : plusieurs milliers d’hommes. La viande fut fournie essentiellement par M. Locamus, qui avait construit la conserverie d ’Antongombato à Diégo.

Mais pour le reste… Toujours selon Mortages : « 48 heures après l’arrivée de la flotte russe à Nosy- Be, on manquait de tout, sauf de viande de boeuf. » En fait pour le ravitaillement, la flotte vécut surtout sur ses propres stocks. Cependant, des commerçants affluèrent de toutes parts, pourvus de marchandises diverses mais surtout de cognac …faute de vodka !


Les relations avec la population

D’après les témoins, le sens du contact variait selon les interlocuteurs. Locamus fut scandalisé par la corruption qui affectait le haut commandement : « Un des matelots de l’escadre, ayant été surpris au moment où il volait une paire de souliers fut …sévèrement condamné. Or, au moment où on l’a surpris en flagrant délit, son officier empochait plusieurs milliers de francs provenant de la majoration de ses factures ». Mortages, lui, trouvait certains officiers, qui refusaient de lui serrer la main « très hautains et pleins de morgue ». Beaucoup de marins confiaient déjà leur espoir d’une révolution…
Mais dans l’ensemble, d’excellentes relations se nouèrent avec la population. En fait, ce furent, pour les marins russes, deux mois et demi de fêtes : « Tous ces petits groupes jetaient à pleines mains les livres sterling sur les tables…tout en continuant à vider les bouteilles de cognac…Les matelots et sous-officiers s’en allaient chercher fortune dans le quartier indigène et le matin un certain nombre étaient ramenés sur les quais dans des charrettes, en piteux état.



Le départ

Il fut annoncé le 14 mars 1905. Pendant 2 jours, sans illusions sur ce qui les attendait, compte-tenu de l’état de la flotte et des carences du commandement, les marins se pressèrent à la poste pour expédier à leur famille, en Russie, souvenirs et objets personnels. Le 16 mars, dans l’après-midi, l’escadre leva l’ancre. Certains parlent d’un bateau, le Vlötny, qui aurait été oublié… ou bien dont l’équipage se serait mutiné… et dont les marins auraient donné son nom... à la Baie des Russes.

La bataille de Tsoushima

Après s’être arrêtée en Indochine, la flotte russe partit pour Vladivostok. Dans le détroit de Tsoushima, entre la Corée et le Japon, elle se heurta à la flotte japonaise : moins nombreuse mais plus moderne, bien entraînée, la flotte japonaise détruisit presqu’entièrement l’escadre russe. Seuls 2 croiseurs (dont l’Aurore) et 2 destroyers russes réussirent à atteindre Vladivostok. Environ 10.000 marins russes furent tués ou blessés alors que les pertes japonaises s’élevaient à moins de 1000

Как известно, каждая страна пишет Историю под себя, это нормально.
Я искренне рад тому, что наше здесь пребывание приоткрыло нечто малоизвестное для русских и русской Истории. Осталось зайти на соседний остров Nosy-Komba и найти могилы там. Может смогу  себе это позволить...

Отдельное спасибо Юлии (Nikita) за участи в поиске могил на Мадагаскаре во время нашего пребывания в Русской Бухте.





Tags: — КРУГОСВЕТКА / AROUND THE WORLD
Subscribe

  • Книги Николая Коланова

    Получил книги Николая Каланова: Словарь морского жаргона и Англо-русский словарь морских идиом и жаргона. Всем, кто близок к морю, настоятельно…

  • Мои члены экипажа

    У животных, не хуже, чем у нас, - Homo, развито чувство прекрасного. А у кого-то из них, без сомнения, лучше. Мой верный и преданый член…

  • С Наступающим 2021 годом!

    Поздравление с Новым 2021 годом от Сергея Морозова!

  • Post a new comment

    Error

    Anonymous comments are disabled in this journal

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

  • 20 comments

  • Книги Николая Коланова

    Получил книги Николая Каланова: Словарь морского жаргона и Англо-русский словарь морских идиом и жаргона. Всем, кто близок к морю, настоятельно…

  • Мои члены экипажа

    У животных, не хуже, чем у нас, - Homo, развито чувство прекрасного. А у кого-то из них, без сомнения, лучше. Мой верный и преданый член…

  • С Наступающим 2021 годом!

    Поздравление с Новым 2021 годом от Сергея Морозова!